Gestion du compte AFR  /  Utiliser le crédit  /  Réactivation des services après avoir effectué une recharge

3.6.1 Réactivation des services après avoir effectué une recharge

Le changement de tarification prend toujours effet à la fin de la période déjà payée.
Exemple explicatif de la logique appliquée au changement de tarification:
  • Cloud Server Pro avec tarification annuelle;
  • à l'expiration de la période prépayée (annuelle), le crédit n'est pas suffisant pour pouvoir renouveler le service;
  • le Cloud Server Pro est éteint et restera à l'état éteint (conformément à la procédure de fin de crédit) pendant 7 jours;
  • deux jours après le non-renouvellement, vous décidez de changer la tarification et sélectionnez l'option mensuelle 30 jours;
  • vous rechargez le crédit, cela suffit à couvrir le coût (mensuel 30 jours) et vous décidez de réactiver le Cloud Server Pro;
  • le paiement mensuel sera calculé à partir du jour où le Cloud Server Pro a été arrêté pour manque de crédit;
 
Recharger le crédit (après épuisement) n'implique pas la réactivation des services qui ont été désactivés/déconnectés/archivés par le système: cette opération est à la charge du client.

Ce choix vise à protéger le client qui peut avoir volontairement arrêté un service avant que le crédit ne s'épuise.
 
Lors de la recharge, il est important de vérifier le crédit dont vous avez besoin.

La recharge minimum de 1,00 euro HT peut ne pas être suffisante pour pouvoir réactiver tous les services qui sont désactivés/déconnectés/archivés: ils peuvent suffire uniquement pour les ressources comptabilisées sur une base horaire (ex: Cloud Server Pro) et ne pas suffire pour celles comptabilisées sur une base mensuelle (ex: Cloud Server Smart).

Pensez donc à vérifier quels services vous souhaitez réactiver. Si les services ne sont pas réactivés, ils suivront la procédure normale après la fin du crédit. La procédure de réactivation manuelle dépend du type avec lequel le service est comptabilisé (coût horaire, mensuel, mensuel calendaire, annuelle).