COMPUTING > Serveur Cloud > 8 - Importer et exporter un serveur Cloud > Importer une machine physique sur un serveur Cloud Hyper-V

8.5 Importer une machine physique sur un serveur Cloud Hyper-V Cloud Server Pro service guide

Le service d’Aruba Cloud Computing permet à un Serveur Cloud Hyper-V d’être créé à partir d’une image de disque d’une machine physique Windows ou Linux.

Windows

Pour le faire sur une machine Windows, procédez ainsi :
  1. Créer une image de disque de la machine physique
    Pour obtenir une copie virtuelle d'un disque physique, vous pouvez utiliser un de ces outils fourni par Microsoft :
    - L'utilitaire Disk2VHD (https://docs.microsoft.com/en-gb/sysinternals/downloads/disk2vhd)
    - L'outil présent sur SCVMM (https://msdn.microsoft.com/en-gb/library/dd380687.aspx)
    Sur Windows (Windows 7 - Windows 2008 Serveur), dans "Gestion de l'ordinateur", via un clic-droit sur "Gestion des disques", vous pouvez choisir entre "Créer VHD" et "Connecter VHD". Grâce à ces options, il devient possible de créer un disque virtuel de votre machine physique immédiatement.

    L’image que vous souhaitez uploader doit obligatoirement suivre 3 caractéristiques :
    - le format doit être .VHD
    - le fichier ne doit pas excéder 500Go
    - seul les disques Fixed ou Dinamic; les images de types Differencing Disk sont exclues.

  2. Upload de l’image de disque sur votre FTP
    Une fois connecté sur le service d’Aruba Cloud Computing, vous pouvez uploader sur votre FTP l’image de disque que vous venez juste de créer:
    cliquez sur l’onglet "Gérer",



    puis sur "Importer des disques" dans le menu de gauche.



    Dans l’écran suivant, vous verrez la liste des fichiers déjà uploadés sur le FTP.



    En téléchargeant n'importe quel client FTP FileZilla, CoreFTP, Cyberduck, etc...) et en utilisant vos identifiants de connexion, vous aurez accès à un espace dans lequel vous pourrez transférer les images de disques virtuel à importer.

  3. Créer un Serveur Cloud personnalisé avec Hyper-V
    Quand vous créez votre Serveur Cloud, lors de la sélection du système d’exploitation, cliquez sur "Template personnalisé",



    et cliquez sur «"Activer",



    ce qui vous permettra de choisir le système d’exploitation à cette étape.
    Lorsque le système vous demande de spécifier la taille du disque, cliquez sur "Connecter le disque".



    Une fenêtre s’ouvre listant les images de disques présentes sur le FTP, sélectionnez celle dont vous avez besoin et cliquez sur "Connecter".



    Depuis la liste, sélectionnez l’image de disque que vous souhaitez uploader.
    A la fin de la procédure, un Serveur Cloud Hyper-V avec le template personnalisé/OS sera créé.

    Souvenez-vous qu’un Serveur Cloud créé avec un template personnalisé n’a pas d’adresse IP assignée et est donc inaccessible, celle-ci doit être achetée et configurée depuis la Console de Récupération.
Rappelez-vous que les Serveurs Cloud Hyper-V d’Aruba Serveurs Cloud Computing ont les caractéristiques suivantes :
- Le disque dur principal IDE
- Les disques durs additionnels SCSI
Pour les machines physiques structurées avec les caractéristiques ci-dessus, il y aura notamment des problèmes de compatibilité matérielle, qui pourraient survenir si des images de disque sont créées à partir de machines physiques ayant une structure matérielle différente.

Linux

Dans le cas d’une exportation d’une image de disque d’une machine sur Linux, il n’y a pas d’outils génériques qui garantit l’exportation de manière simple et rapide quelques soit la distribution Linux utilisée. Il est conseillé de procéder ainsi :
  • Bootez d’un disque externe (CD/DVD);
  • Exportez une image de la machine ou depuis une commande ou via un outil (Clonezilla, Partimage, tutoriel disponible ici pour ubuntu);
  • Uploadez l’image sur le FTP de Aruba;
  • Créez votre Serveur Cloud  avec template personnalisé;
  • Uploadez l’image vers le disque dur principal;
  • Accédez à votre Serveur Cloud depuis la console de restauration pour restaurer le système de fichier et reconfigurer votre machine;
 Etant donné la complexité de la procédure (et l’expertise technique requise), si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à prendre contact avec le personnel d'Aruba Cloud Computing.